Cheers !

Il est honnête, intelligent et parfois transparent. Drôle et nonchalant. Quand je ne vais pas bien, il sait que souvent, il vaut mieux ne rien me dire et attendre que ça passe, mais il ne prend pas ça personnellement et sait tout de même se montrer présent.

Il est à des milliers de kilomètres et pourtant, si proche de moi. Je le vois partout. Dans les lieux où l’on a été ensemble et dans les lieux qu’il aimerait. Dans mes souvenirs et dans mes souhaits. Dans mes vêtements et dans mon assiette.

Pas un jour ne passe sans que je pense à lui. On passe régulièrement des mois voire des années à ne pas se voir (et parfois à ne pas se parler) et pourtant, on se retrouve toujours en ayant l’impression qu’on a grandi mais que rien n’a changé entre nous. Il connaît mon côté sauvage mais n’essaie pas à tout prix de me changer. On n’a pas besoin de grand chose, pas besoin de meubler. Le seul fait d’être à nouveau réunis nous rend déjà heureux.

On n’est pas toujours très démonstratifs, et on ne sait pas toujours comment faire, mais ce n’est pas très grave car à vrai dire, on n’a pas besoin de mots pour savoir combien on s’aime. Ça se voit dans nos yeux, dans nos chamailleries, dans nos gestes, dans notre petite mine lorsqu’on se quitte et dans notre joie mêlée à de l’excitation lorsqu’enfin, on est à nouveau Nous. Peu importe la distance, peu importe les silences…

 

…parce que si on parle de moi, on parle beaucoup de Lui.

Publicités

Qui dit lundi dit nouvelle semaine dit quand la semaine précédente a été éprouvante pour diverses raisons, je me lève avec l’espoir que celle qui arrive soit meilleure et j’essaie de mettre toutes les chances de mon côté pour. Et cela passe par plusieurs moyens : me réveiller en dansant en culotte/tee-shirt sur du Beyoncé , enfin  acheter/commander ce qui me faisait de l’œil pendant plusieurs semaines – ce qui est compliqué à l’heure actuelle étant donné que j’ai perdu ma CB / damned ! – , passer du temps avec ceux que j’aime et que je n’ai pas assez le temps de voir pendant le reste de la semaine , découvrir de nouveaux endroits, notamment pour manger.

Je suis très difficile culinairement parlant et je plains toujours ceux qui ont la folie de m’inviter à déjeuner/dîner chez eux. Mais manger est, à part quand je suis au fond du fond, un véritable plaisir pour moi et on me demande parfois, que ce soit IRL ou sur le net, des adresses, alors voici un petit top 3 des adresses culinaires parisiennes dans lesquelles j’aime me rendre  :

La boulangerie Utopie : il paraît que le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée et si vous ne connaissez pas cette boulangerie située dans le quartier d’Oberkampf, foncez-y ! Ouvert du mardi au dimanche, on y trouve des gâteaux simples mais très bons, des pâtisseries créatives et du bon pain, qu’on peut même acheter au poids (idée hyper cool pour éviter le gaspillage !). J’adore leur pain au charbon végétal ainsi que celui au matcha, et le boulanger beau gosse barbu qui nous sert tout cela avec le sourire est un plus ! #pardon

Le Clint, dans le 11ème : ce n’est pas un quartier dans lequel j’ai l’habitude de flâner mais le Clint est une épicerie/ un restaurant cool dans lequel on se sent bien ( serveurs agréables, pas hyper bryant tout du moins si tu choisis bien ton moment) et où l’on y mange de bonnes choses  faites maisons ! C’est à la carte donc les prix peuvent vite monter mais il faut savoir se faire plaisir, non?  J’ai très envie d’un cheesburger, d’un jus de fruits frais et d’un bon cheesecake en dessert maintenant, tiens!

Le Klay, dans le 2ème : endroit à éviter si tu es avec ton copain/ ta copine et que vous avez une faim d’ogre car les assiettes n’y sont pas copieuses et les prix sont assez élevés MAIS j’adore cet endroit qui est à la base une salle de sport. C’est bon, c’est beau et hyper ressourçant quand ce n’est pas bondé/ que t’arrives à avoir une table un peu à l’écart. Puis c’est à côté d’Etienne Marcel, à savoir un des quartiers incontournables de Paris alors c’est toujours bien d’avoir sous la main un petit QG où finir. Autre que le Macdo et que le Kebab du coin, je veux dire ! 😉

Si vous aimez ce  genre de posts, j’essaierai d’en faire régulièrement dans le futur. Et si vous avez vous aussi de bonnes adresses (parisiennes, ou pas), n’hésitez pas à les partager à votre tour … Très bonne semaine à tous!

 

 

 

 

 

Quelques conseils pour préparer son voyage aux Etats-Unis.

Qui dit dimanche dit blues du lundi à venir dit je pense vacances dit j’ai pensé à rédiger ce petit article qui, je l’espère, pourra aider certains d’entre vous.

Règle numéro 1 : évaluer son budget et checker les billets d’avion. Pour ma part, je voulais faire un voyage sans escale histoire d’éviter du stress supplémentaire si jamais mon vol avait du retard/ que je devais me retrouver seule dans un endroit inconnu à trouver où dormir, tout ça tout ça. A posteriori, je pense que j’aurai fais le même choix, même si je n’ai pas hâte de revivre 11 heures de vol à la suite de sitôt ! Il y a plein de compagnies pour aller aux Etats-Unis, alors à vous de choisir celle avec laquelle vous voulez partir selon vos moyens et vos envies. Pour ma part, j’ai choisi Air France. Plusieurs fois dans l’année, il y a des promotions à ne pas louper, et c’est comme ça que j’ai procédé pour aller au Canada l’année dernière et à Los Angeles en septembre à moindre coût. Pour avoir tester plusieurs compagnies toutes ces dernières années (Easyjet, Ryanair …), je trouve que c’est l’une des plus sérieuses et pour les vols longs courriers comme celui-ci, je crois que si l’on peut se le permettre, c’est mieux d’avoir un minimum de confort…

Règle numéro 2 : si tu fais partie d’un des pays bénéficiaire du programme d’exemption de visa et que tu remplies toutes les conditions nécessaires, n’oublie pas d’obtenir l’ESTA, au moins 72 heures avant ton départ. Ce serait dommage d’avoir payer ton billet pour rien, non?

Règle numéro 3 : si tu tiens à mettre un cadenas sur ta valise, choisis un cadenas TSA ! Ca évitera aux autorités d’abîmer ta valise s’ils ont envie de vérifier ce qu’il y a dedans. D’ailleurs, dans l’avion, tu auras un formulaire à remplir, notamment pour  y mentionner ce que tu as emmené aux USA et ce que tu comptes y laisser, et dis toute la vérité rien que la vérité !

Règle numéro 4 : réussir à passer l’étape de la douane/ de la sécurité. Quand j’attendais mon tour, j’ai scruté tous les hommes qui étaient derrière leur ordinateur et j’ai prié pour tomber sur celui qui avait le moins la tête d’un méchant/ qui souriait un peu. Et j’ai eu de la chance car c’est lui qui m’a interrogé. Pour résumer : ils ne sont pas là pour rire, alors évitez de faire des blagues, mais essayez surtout de vous montrer détendus ! Pour ma part, je leur ai juste dit que j’étais en vacances pour deux semaines et que je venais voir mon meilleur ami. La plupart du temps, ils ont peur que les gens viennent mais ne repartent pas du pays alors fais tout pour montrer que tu ne comptes pas rester, notamment en montrant ton billet de retour et en parlant de ton chéri qui t’attends à la maison/ autre. Ils veulent savoir où tu vas loger/chez qui/les liens que tu as avec cette personne alors prépare toi à répondre à ce genre de questions/ ne te pointe pas sans avoir de points de chute.

Par ailleurs, j’avais déclaré que j’avais ramené de la nourriture à mon ami (toujours être honnête) alors j’ai du parler de honey et de princess cookies à un joli Monsieur ! #grosmomentdesolitude

Règle numéro 5 : PROFITE. Des plages de Malibu, de la folle énergie de Palm Springs, du calme des jardins de Pasadena, de la magie d’Universal Studios. Je n’ai pas apprécié « tous les côtés » de la cité des Anges, mais il y a plein de bonnes choses à manger et tellement de paysages à couper le souffle à découvrir. Voir la mer déchaînée me manque, et le ciel de LA est tellement tellement beau le soir …

C’est quand les prochaines vacances, dites? Et si vous voulez bien me faire quelques confidences : quels sont vos prochains voyages/où rêveriez-vous de partir?

Tu deviendras grand ?

Qui dit blog, dit articles à écrire, dit que si vous êtes de nature curieuse, vous êtes sûrement en train de vous demander quels sujets vont être abordés ici . Et c’est une très bonne question à laquelle je vais tenter de vous répondre.

Hier, on était dimanche, j’étais en train de déguster mon pain au matcha de chez Utopie avec un bon thé aux fruits rouges quand j’ai sauté du canapé en me disant : « Esther, ça fait longtemps que t’en parles et si tu ne le fais pas, personne ne le fera pour toi. C’est now or never, alors prends un peu de ton temps pour essayer de créer un espace dans lequel tu te sentiras bien » . Et maintenant, me voilà. Je suis bien consciente que par rapport à 2005, date à laquelle j’ai commencé mes débuts sur la toile, il y a pléthore de blogs, alors bien sûr, je me demande si j’arriverai à me faire une petite place et à proposer des choses un tant soit peu intéressantes. Je me suis lancée un peu à l’aveuglette… Bref, qui vivra verra, comme on dit ! Et vu mes goûts, je peux déjà vous dire que ici, on causera :

  • De mode :  je suis plutôt ambivalente, car autant je peux détester toute la superficialité qu’il peut y avoir parfois autour de cet univers, autant j’aime les vêtements et le fait que l’on peut jouer avec eux. Et qui dit mode dit, Heimstone, forcément. Pour les non connaisseuses, Heimstone a vu le jour en 2006. Au tout début, il y a eu des maillots de bain, puis ça a continué avec des robes, et des silhouettes entières pour notre plus grand plaisir. A sa tête, il y a Alix Petit, qui crée des vêtements qui se veulent hors tendance dans de jolies matières (on y trouve de la soie, du cuir, de la maille, par exemple) et dans des imprimés exclusifs créés par et pour la marque seulement. Elle s’inspire  de ses voyages, de son quotidien, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle a un talent fou. Si vous me connaissez, vous savez comme j’aime ce qu’elle fait depuis le début. Si j’arrive à embarquer certaines, d’entre vous, j’aimerai donc utiliser cet endroit (entre autre) pour poster des outfits qui pourront donner aux autres des idées d’association les jours sans, puis pour parler un peu de nous. Parce que Heimstone crée des liens et qu’on a des profils différents tout en se ressemblant sur certains points. Souvent, sur Instagram, on me demande ce que je fais dans la vie, comment je fais pour m’acheter des pièces ; alors je trouvais l’idée de faire des « portraits d’Heimstone girl » pour parler un peu de tout ça assez cool . D’ailleurs, si vous avez envie de me poster des photos de vos looks ou si l’idée de répondre à mes questions dans le futur ne vous effraie pas, je vous invite à m’écrire (cf : rubrique contact).
  • De voyages : reste à savoir si je le ferai sous forme de posts conseils, de  bonnes adresses, ou autre. Mais j’aime découvrir de nouveaux endroits et de nouvelles cultures et je compte bien partager tout cela avec vous.
  • De bonnes adresses : food ( je suis du genre à faire une heure de route pour acheter LE gâteau) / déco, bref :  je vous parlerai de toutes les petites choses qui peuvent embellir notre quotidien.
  • De tout et de rien : on me dit souvent que je réfléchis trop alors on débâtera sûrement de sujets existentiels ici. Ou pas.

Cette liste n’est pas exhaustive, mais je pense que vous pouvez déjà vous faire une petite idée de ce que cet endroit va devenir. Le programme vous plaît? Vous avez envie d’y voir d’autres choses? N’hésitez pas à me laisser un commentaire. Tout avis est bon à prendre !