Force et honneur, sinon.

Il est bientôt l’heure d’Halloween, le moment où tu croises plus de catwoman que de sorcières (la nana déguisée veut bien jouer le jeu MAIS faut pas déconner non plus, c’est qu’il faut pécho derrière !) et où tu manges pour la première fois de l’année du potimarron car c’est joli les citrouilles pour décorer le bas de ta porte mais c’est qu’on est consciencieux ici et qu’il ne serait pas bienvenu de gâcher de la nourriture, non mais !

En attendant, je ne vais pas vous dire comment procéder pour avoir un maquillage « dia de los muertos » , ni quelle sera THE PLACE TO BE pour faire la fête demain soir mais je vais partager avec vous une liste de mes « petites peurs ». En espérant que j’arriverai à vous faire sourire un peu…

. Dans un lit, tu peux toujours être sûre que je dors toujours à la place la plus éloignée de la porte d’entrée si jamais la chambre est proche de l’entrée de la maison/ de la fenêtre si jamais la chambre est située à l’une des extrémités de l’habitation #inspecteurdestravaux. C’est que si un serial killer veut nous rendre visite dans la nuit, je ne serai peut être pas sa première cible. Sympa pour le compagnon de lit, tu me diras ! (surtout qu’à posteriori, je préférerai mourir en premier/ à la place de plutôt que de voir quelqu’un que j’aime se faire tuer sous mes yeux …).

. Pour continuer dans le thème, je dors toujours avec quelque chose sur moi, que ce soit couette, couverture, ou simple drap quand les températures se font plus chaudes. Comme si la couette était mon superprotecteur et que personne ne pouvait me toucher et me prendre par les pieds/ les bras/ la peau des fesses si je suis en dessous. #ridicule

. Dans le même genre, si j’arrive dans un endroit où il n’y a personne, et même chez moi parfois, je vais souffler un bon coup, arrêter de respirer et checker s’il n y’a pas quelqu’un qui ne s’est pas caché pendant notre absence dans mon dressing/ sous la table/ derrière le rideau de douche/ dans le lit de ma soeur avant de pouvoir faire quoi que ce soit. Quand j’étais petite, chez ma grand-mère, un inconnu était rentré par la fenêtre des toilettes pour faire ses besoins alors qu’on nous avait « enfermé » dans la maison avec ma cousine. Je crois que j’en garderai toujours consciemment ou non des séquelles !  #ahah

On va en rester là pour aujourd’hui. Je suis restée sur le thème de la nuit « naturellement » car en réfléchissant, je crois que c’est le moment de la journée où je me mets à réfléchir « encore plus » que d’habitude et qui m’angoisse le plus, aussi. Le fait que je vienne de sortir du lit doit aider aussi. De quoi avez-vous peur, vous ? Avez-vous des petites manies un peu ridicules MAIS que vous ne pouvez pas vous empêcher de faire (quand bien même vous savez que le grand méchant loup n’existe pas ) ?  Je vous écoute (et je vais songer à aller me cacher …) . Très bon dimanche à tous !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s